Les sept impressions que les autres ont sur vous

Il y a deux proverbes que j’ai souvent entendus :

« Ton image reflète ta personnalité »

« Ressemble à ce que tu es, où devient ce à quoi tu ressembles ».

C’est à ces deux proverbes que j’ai pensé quand je suis tombé sur cette étude d’experts en science humaine. Quelques secondes après avoir rencontré un interlocuteur, nous tirons tous des conclusions sur son intelligence, son statut social et une multitude d’autres éléments. Les psychologues nomment ce phénomène le « thin slicing ».

1)    Votre fiabilité

Un dixième de seconde peut suffire à évaluer votre fiabilité. Les chercheurs de Princeton ont tiré cette conclusion en créant 2 équipes. Chaque équipe devait noter la beauté, le niveau de compétence, la sympathie, l’agressivité et la fiabilité d’individus. Si le premier groupe ne disposait que d’un dixième de seconde pour délivrer son verdict, le second groupe disposait d’un temps illimité. Sur tous les critères, les opinions variaient en fonction du temps passé à les analyser. Mais, l’opinion sur la fiabilité restait la même.

2)     Le statut social

Une étude hollandaise a démontré que les gens qui portent des vêtements de marque (pour être précis Lacoste et Tommy Hilfiger) étaient perçus comme ayant un statut social supérieur à ceux qui ne portent pas ces marques. « Cependant, la perception du statut social n’avait pas d’impact sur la perception de la beauté, de la gentillesse ou de la fiabilité », ajoutent les auteurs.

3)    Votre intelligence

En 2007, une étude menée par le professeur Nora A. Murphy de l’Université de Loyola Marymount est arrivée à une conclusion surprenante. Selon elle, regarder votre interlocuteur dans les yeux a un impact énorme sur la perception de votre intelligence. « Regarder quelqu’un dans les yeux lorsque l’on s’adresse à lui est un comportement clé. Cette assertion a été corrélée au QI », écrit-­elle. « Les personnes qui ont contribué à l’étude font vraiment ressortir le lien entre regard et perception du degré d’intelligence » affirme la chercheuse. Porter des lunettes épaisses et s’exprimer de manière expressive permet également de paraître plus intelligent

4)    Votre domination

Etre chauve n’est pas seulement beau. Cela renvoie aussi un signe de puissance. Selon une étude menée par l’université de Pennsylvanie, « les hommes au crâne rasé sont perçus comme plus dominants que les hommes qui leur ressemblent mais qui ont des cheveux ». D’ailleurs, l’étude ajoute que sur une photo, lorsque l’on retire les cheveux à un homme, ce dernier est vu comme plus dominant, plus grand et plus fort que sa véritable image ». Alors si vos cheveux commencent à partir, rasez­-les.

5)    Votre réussite

Les participants d’une étude anglo­-turque ont examiné durant 5 secondes des photos d’hommes portant soit un costume sur mesure soit un costume prêt-à-porter. Les hommes vêtus de costumes sur mesure étaient perçus comme ayant plus de succès. « Les résultats de cette étude montrent clairement que les hommes devraient acheter des vêtements bien coupés, puisque ceux-­ci peuvent améliorer l’image qu’ils communiquent aux autres » ont conclu les auteurs.

6)    La promotion

Il ne s’agit pas simplement de statut, il est aussi question de revenus potentiels. Dans une étude canadienne de 2011, des étudiants ont examinés une série de photos d’hommes. Certains portaient des costumes, d’autres une tenue plus décontractée. Une série de questions quant à la capacité de cet homme à réussir à différents postes professionnels leur a été adressée. Le résultat était sans appel. Pour les étudiants participant à l’étude, l’homme bien habillé allait gagner plus d’argent mais aussi être promu plus rapidement.

7)    Votre esprit

Les gens ne vous lisent pas simplement à partir de votre apparence physique. Ils prennent aussi en compte votre manière de bouger. Dans le cadre d’une étude de l’Université de Durham, des étudiants ont examiné des clips vidéo de 26 autres étudiants en train de marcher. Ces derniers avaient des démarches plus ou moins rigides. Il suffisait de quelque pas pour avoir une impression de leur personnalité. Les étudiants rattachaient une démarche relâchée à une personnalité extravertie et à un esprit aventurier. Une démarche plus rigide était quant à elle associée à une personnalité névrosée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *