Impôt sur la plus-value immobilière

Aujourd’hui, nous allons parler d’impôt sur la plus-value immobilière. La plus-value est le bénéfice que vous faites lors de la revente d’un bien immobilier. Nous allons voir quel impôt vous aller payer sur cette plus-value. Vous pouvez être ou particulier ou professionnel, mais en tant que particulier vous ne pouvez pas faire d’achat revente de façon récurrente. Il n’existe pas de SCI d’achat-revente, elle ne peut pas en faire son activité principale. Nous allons commencer par les particuliers. Si c’est votre résidence principale, vous êtes exonéré d’impôt sur la plus-value. Vous ne payez rien sur votre bénéfice et toutes les dépendances font partie du lot tel que garage, cave, terrain sont exonérés d’impôt. Si c’est votre résidence secondaire, un appartement dans le sud ou un logement que vous lez, l’impôt sur la plus-value est de 34,5%. Si vous revendez dans les 5 années qui suivent l’achat alors vous payez 34,5% et ce taux est dégressif à partir de la 6ème année. Au bout de 30 ans, vous êtes totalement exonéré d’impôt sur la plus-value. Pour les SCI à l’IR, c’est 0% si c’est votre résidence principale et 34,5% si c’est une résidence secondaire. Pour les SCI à l’IS, vous êtes sous le régime de l’impôt sur les sociétés donc 33%. Pour en venir au statut de marchands de biens, il faut faire beaucoup d’achat-revente pour être rentable. C’est l’impôt sur les sociétés qui est en vigueur donc 33% sur le bénéfice. Ce n’est pas tout, il faut également payer la taxe sur les dividendes si vous voulez prendre l’argent en votre nom. La taxe sur les dividendes, est de 15,5% et en plus de ça, un acompte sur l’impôt sur le revenu de 21% vous sera prélevé. Vous avez quand même un petit avantage, vous avez une décote sur les droits d’enregistrement. Au lieu de payer 5,80% vous payer 0,80%. Faites attention, choisissez bien votre statut avant de vous lancer.

Une réponse sur “Impôt sur la plus-value immobilière”

  1. Bonjour Erkan,

    Merci pour cet article, juste une petite précision concernant la fiscalité du marchand de bien. Le taux n’est que de 15% pour la fraction de bénéfices inférieure à 38 120 euros 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *