Qu’est-ce qu’une Baisse de Mise à Prix?

Avant de vous expliquer la baisse de mise à prix, il faut déjà vous expliquer ce qu’est une mise à prix et comment est-elle fixée.

En théorie, un juge a le droit de fixer la mise à prix qu’il souhaite. Il a le droit de fixer une mise à prix de 0€. Cependant, en pratique, il fixe la mise à prix, selon les dettes de la personne saisie. Si une personne a 98000€ de dette, en général la mise à prix de son bien sera de 98000€, cela pour assurer le remboursement de ses dettes après la vente. Quand est ce que le juge peut décider de vendre ce bien en dessous de ce prix ?

Eh bien il y a plusieurs choses à comprendre.

La première est que quand vous achetez un bien immobilier a crédit, vous remboursez essentiellement des intérêts durant les premières années. Maintenant il faut également savoir qu’aux enchères, il y a des frais préalables. Ce sont les frais cumulés durant la procédure (juge, huissier etc…) et qui sont à payer par le futur acquéreur. Ces frais sont d’environ 15000€ par opération.

Donc admettons qu’une personne a acheté un bien immobilier à 100000€ et qu’au bout de quelques années, il lui reste encore 95000€ de capital à rembourser. La mise à prix devrait d’être de 95000€ dans ce cas. Mais mettez-vous à la place de l’acquéreur. Si le bien vaut 100000€ et qu’avec une mise à prix de 95000€ et des frais préalables de 15000€, le bien lui reviendrai 110000€. Cette situation n’est pas très logique et personne ne se porterait acquéreur. C’est dans ce type de cas que le juge décide d’insérer une faculté de baisse de mise à prix. La vente commencera à 95000€, mais si personne n’enchérit sur celui-ci, il y aura baisse de mise à prix.

Dans un premier temps du tiers de la mise à prix, puis du quart et de la moitié. Voilà le cas dans lequel une baisse de mise à prix peut être mise en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *